26 oct. 2009

Houmous de cœurs de palmiers

Pour ceux qui n’ont pas pu être présents la dernière fois -clic- , je renouvelle mon invitation à dipper avec aujourd’hui un houmous oui ...mais un houmous de cœurs de palmiers.
Bonne semaine et viel Spaβ !

1 boîte de 400 g de cœurs de palmiers
2 petites gousses d’ail
1 oignon
1 c.s. de jus de citron
8 c.s. d’huile d’olive

Egouttez les cœurs de palmiers et placez-les dans le bol d’un blender.
Ajoutez l’ail écrasé, l’oignon émincé puis réduisez en purée grossière. Ajoutez le jus de citron et l’huile d’olive en mince filet jusqu’à obtenir un mélange lisse. Transférez dans un bol et servez avec des tranches de pain grillé ou des gressins.
Une recette piochée dans le Elle à Table de l'automne dernier…mieux vaut tard que jamais!

Mon grain de selA Munich, vous pourrez vous fournir en cœurs de palmiers dans toutes les bonnes épiceries asiatiques.

Mémo en V.O. : cœur de palmier – das Palmenherz
Si vous voulez recevoir les nouveaux articles de Bretzel et Café Crème directement dans votre boîte e-mail dès qu’ils sont publiés, abonnez-vous à ma Newsletter dans le menu déroulant à droite de l’écran.

6 commentaires:

Vanessa a dit…

Je le prends volontiers cette invitation à dipper - j'si une faiblesse pour le houmous.

madame H a dit…

miam, j'adore les coeurs de palmiers. J'en trouve chez Tengelmann (je ne sais pas si c'est moins cher qu'à l'épicerie asiatique, c'est à vérifier).
Pour mes coings, après avoir lamentablement raté ma gelée, j'ai enchainé avec la pâte de coings. Cet après-midi, atelier découpage et roulage dans le sucre pour les enfants (vive les vacances !!).

juste pour le plaisir a dit…

C'est super original!! J'adore!

Flo Bretzel a dit…

Vanessa, Juste pour le plaisir,
pois chiche ou coeur de palmier, je craque dans les 2 cas
Madame H,
je dois avoir un Tengelmann dans le quartier, affaire à suivre

virginie a dit…

pour moi aussi, les coeurs de palmiers ca marche !!!!
sur une petite tranche de pain grillé, avec qq grissini hummmmm !!!

Flo Bretzel a dit…

Virginie,
vivement l'heure de l'apéro!