14 janv. 2008

Une potée pas empotée pour 2 choux

Belle-maman, savoyarde de naissance, réalise sa potée avec des diots, des marrons et des choux de bruxelles. Ici, un chou de Milan tiendra le rôle principal, des saucisses fumées au cumin made in Munich remplaceront leurs cousines savoyardes. Quand aux marrons ardéchois, ils sont fidèles au poste. Au final, une potée complètement européenne.

1 chou de Milan
2 c.s. d’huile d’olive
Eau et bière
2 saucisses fumées
200 gr de marrons sous vide cuits à la vapeur

Coupez le chou en fines lanières et faites-le blanchir 10 minutes dans l’eau bouillante salée. Egouttez-le avant de le faire revenir à l’huile d’olive dans un fait-tout. Couvrez à niveau avec de l’eau et de la bière pour moitié. Laissez mijoter 45 minutes. Ajoutez 2 saucisses fumées coupées en morceaux et les marrons. Laissez mijoter encore une demi-heure.

Mon grain de sel
Pour le côté croustillant de l’histoire, je vous conseille de transvaser cette potée dans un plat allant au four et mettre au four pour 10 minutes therm.7 (210°) afin de gratiner le dessus.

Mémo en V.O. : chou de Milan – der Wirsing

5 commentaires:

Flo a dit…

Une potée qui m'appelle :-) très appétissant !

Baluchon a dit…

Rahhhh des bons diots de savoie, rien de meilleur... C'est sûr qu'en Allemagne ça doit être assez dur d'en trouver...
moi qui était hier à Thônes (presque la capitale du diot ! ;-) ), je t'en envoie par la poste ? ;-)

Rosa's Yummy Yums a dit…

Cette potée est formidable! Un vrai régal!

Bises,

Rosa

Bolli a dit…

J'adore!!!!!!!!!!!

Même s'il fait trop chaud, mais bon, l'hiver va certainement revenir....

Flo Bretzel a dit…

Baluchon, avec grand plaisir!