4 oct. 2010

Tarte aux oignons

Depuis la rentrée, mes déjeuners ressemblent le plus souvent à un sandwich jambon-beure avalé à la va-vite devant l’ordinateur. Bouh, c’est trop triste. Maintenant que le rythme de croisière est (plus ou moins) pris, je recommence à cuisiner le soir (lorsque les enfants sont couchés). Et cette semaine...la tarte aux oignons à déguster accompagnée d’un verre de Federweiβer. Viel Spaβ !

Pour la pâte
200 g de farine
1 pincée de sel
½ sachet de levure chimique
100 g de Quark
5 c.s de lait
5 c.s d’huile

Pour la garniture
500 g d’oignons
2 c.s d’huile d’olive
100 ml de bouillon de légumes
1 pincée de noix de muscade
Sel, poivre
1 c.c de maizena
1 c.c de cumin
3 oeufs
150 g de crème fraiche
100 g de Speck coupé en dés

Versez dans un saladier la farine, le sel, la levure, le Quark, le lait, l’huile et malaxez jusqu’à obtention d’une boule de pâte homogène. Etalez la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie sur une surface plane farinée et déposez-la dans un moule à tarte beurré au préalable. Piquez la pâte à l’aide d’une fourchette. Epluchez et coupez les oignons en petits morceaux. Faites chauffez l’huile d’olive dans une poêle et faites dorer les oignons. Ajoutez le bouillon et laissez évaporer pendant 10 minutes. Assaisonnez de sel, de poivre et de noix de muscade. Préchauffez le four therm.7 (210°). Diluez la maizena avec un peu d’eau froide puis versez sur les oignons et laissez frémir. Battez les œufs, ajoutez la crème fraiche, le cumin et le Speck coupé en dés. Mélangez avec les oignons hors du feu avant de verser sur la pâte. Mettez au four pour 30 minutes.

Mon grain de sel
L’an dernier à la même saison, j’avais préparé un gâteau aux oignons –clic-
Et pour en savoir plus sur le Federweiβer, cliquez là -clac-

Mémo en V.O. : vin bourru – der Federweiβer

Si vous voulez recevoir les nouveaux articles de Bretzel et Café Crème directement dans votre boîte e-mail dès qu’ils sont publiés, abonnez-vous à ma Newsletter dans le menu déroulant à droite de l’écran.

14 commentaires:

sab le plaisir de gourmandise a dit…

quand même mieux qu'un sandwich non mais dis donc!!!

martine a dit…

grâce à vous, j'ai enfin trouvé la traduction de 'Federweisser', herzlichen Dank !

Anonyme a dit…

Installée depuis 1 an en Allemagne, je viens de découvrir le federweißer, et c'est pas mauvais du tout ! Bravo pour votre blog et les bonnes recettes. Christine

Babeth59 a dit…

Je t'admire!..je n'ai jamais rien du faire d'autre que m'effondrer devant la télé quand les enfants étaient couchés....et pour faire une tarte si appétissante!...

Flo Bretzel a dit…

Sab,
le dernier sandwich,version pain noir raifort et saumon fumé se défendait bien
Christine, Martine,
le Federweisser semble peu alcoolisé...et pourtant
Babeth,
une soirée moulage devant la télé ça a du bon aussi

Clemence a dit…

la tarte aux oignons, une de mes préférées : miam !

Madame H a dit…

Tu es bien courageuse de cuisiner après l'extinction des feux !
C'est appétissant en plus !

Flo Bretzel a dit…

Clemence,
Miam et hop un tuptup pour le dej
Madame H,
oui mais le matin je suis encore moins courageuse que le soir alors...no choice

Lefrancbuveur a dit…

Super!

Fillededécembre a dit…

Ah ! Jsuis contente pour toi, parce que les sandwiches avalés devant l'ordi ... Il n'y a rien de pire ! Et puis aucun plaisir en plus !!

Flo Bretzel a dit…

Le franc buveur
ah, une bonne pizza, c'est pas mal non plus!
Fillededecembre,
une de fois de temps en temps, je ne dis pas mais tous les jours...halte là!

bolliskitchen.com a dit…

hélas, les français, pourtant la nation de vin!, ne connaît pas le ferderweissen, sauf peut-être quelques exceptions...

Sunny a dit…

huuum j'adore la tarte aux oignons!!! J'aimerai trop avoir le temps de cuisiner pour mes déjeuners au boulot ... si j'en trouve, je ferais ça !

clquipopotte a dit…

Avec une belle salade , je m'attable ..
Bon mercredi ...

CLquipopotte♥♥♥