12 sept. 2007

Crumble pour des prunes

Ce matin, ma voisine perchée sur un escabeau, cueille des prunes dans le jardin de notre immeuble. Ces quetsches qui me faisaient de l’œil depuis la fenêtre de ma cuisine appartiennent donc à la copropriété. Que diriez-vous d’un crumble de fin d’été pour le dîner ?

Il vous faut :
Un escabeau (notez qu’1 kg de prunes du commerce feront aussi l’affaire), de la confiture de prune (4 c.s.) pour la touche sucrée et de la poudre d’amande (50 gr) pour absorber le jus des prunes. Il faudra aussi préparer une pâte à crumble en mélangeant du bout des doigts le beurre (75 gr), le sucre (120 gr), la cannelle (1 c.c) et la farine (125 gr).

Préchauffez le four th.7.
Lavez, dénoyautez et coupez les prunes en quatre.
Saupoudrez le fonds du moule d’amandes en poudre. Recouvrez d’une couche de prunes. Nappez avec deux c.s. de confiture et saupoudrez de poudre d’amande. Renouvelez l’opération en finissant par les prunes. Recouvrez le tout de pâte à crumble. Mettez au four pendant 40 minutes environ. Le crumble doit être bien doré.

Mon grain de sel
J’en profite pour inaugurer mes adorables moules en bois. Malgré quelques inquiétudes en début de cuisson, ils résistent parfaitement à la chaleur du four.

Mémo en V.O. : quetsche – die Zwetsche / prune – die Pflaume

8 commentaires:

~marion~ a dit…

Comment qu'il est joli ton petit moule en bois !! Et le crumble a l'air super Miam !!

Flo a dit…

Marion, je savais que tu ferais partie des adeptes.

Mercotte a dit…

je ne suis pas sûre d'être déjà passée chez toi ! En tout cas bravo pour ce blog très élégant !

Flo Bretzel a dit…

Merci, je te lis très régulièrement.

delfée a dit…

oh sympa d'avoir un jardin même si tu es en appart !
Quant à cette recette, hummm cela donne vraiment envie !

Flo Bretzel a dit…

Je suis toujours prête à cuisiner mais je ne sais pas biner alors la version appartement avec jardin commun me va très bien.

Auralyn a dit…

mmmmm, le crumble aux quetsches! ... je suis tombee sur un prunier, en pleine ville, lors d'une de mes balades il y a quelques semaines ; le pauvre il etait completement oublie de tous, il parsemait ses fruits sur le bord de la route... Delicieuses ces prunes, j'ai presque failli en rapporter dans mon sac a mains, mais bon, la raison collante et degoulinante m'est revenue a temps :) Tu me donnes envie!

Flo Bretzel a dit…

Moralité, il faut toujours avoir un sac plastique avec soi. Surtout depuis que les supermarchés n'en donnent plus.