6 sept. 2007

Chaud brûlant

Ne vous y méprenez pas, il ne s’agit pas du climat à Munich actuellement. Les doudounes sont ressorties des placards depuis hier.
Chaud brûlant de Bill Buford, c’est mon livre de chevet ces derniers jours. L’histoire d’un romancier new-yorkais, qui à l’âge de 50 ans, décide de devenir apprenti (« esclave » selon ses propres termes) dans les cuisines d'un restaurant italien appartenant à un chef excentrique et très médiatique. Passionné, il s’envole pour l'Italie afin de parfaire ses connaissances. Des aventures gourmandes comme je les aime.

Mon grain de sel
Moralité, la valeur peut aussi attendre le nombre des années

Mémo en V.O. : chaud - heiß / brûlant - glühendheiß

5 commentaires:

Flo a dit…

Depuis que j'ai fini ce livre, une question me trotte dans la tête : serais-je prête à vivre une exprérience pareille?

Carotte a dit…

J'aime bien ces apartés littéraires dans les blogs surtout quand ça parle d'un livre que je ne connais pas mais qui m'intéressarait beaucoup! Merci!

Flo a dit…

Carotte, je te recommande celui-ci chaudement.

Clairechen a dit…

Oh... mais je vais le lire ce livre!!! Il existe en Allemagne??

Flo Bretzel a dit…

Clairechen, il existe peut être en allemand mais la version française je l'ai commandé sur Amazon.