29 août 2007

Yaourt au bon lait de brebis

Une fois le gâteau basque trouvé, un vent de paresse s’empare de moi, serait-ce l’effet du Foehn , ce vent chaud qui franchit les Pyrénées. Tiens, un point commun avec la Bavière !
Quoiqu’il en soit, je décide de m’accorder une pause bien méritée en goûtant à la douceur d’un yaourt pur lait de brebis. A part moi, pas d’amateur à la maison. J’ai donc varié les plaisirs pour consommer mes 4 pots :
Version nature, version sel poivre ail et fines herbes, version miel et bien sûr version confiture de cerises noires.
Les plus manuelles ont certainement des idées pour ensuite recycler ces jolis pots en terre.

Mon grain de sel
A la place du plateau de fromage, servez la version ail et fines herbes accompagnée d’un Irouléguy rouge Brana, c’est parfait.

Mémo en V.O. : lait de brebis – die Schafmilch
(die Ziegenmilch pour le lait de chèvre)

3 commentaires:

~marion~ a dit…

moi aussi j'aime les yaourt au lait de brebis ! ta version salée me tente beaucoup... tu pourrais nous faire des petites panna-cota au mascarpone dans les pots vides ;) !

lefrancbuveur a dit…

moi aussi j'adore la version salée!
ciao from Rome

Flo a dit…

Marion et le franc buveur, ne serait ce pas à cause de l'Irouléguy que la version salée vous plait tant:)